La gauche européenne va-t-elle disparaître ?

En 1997, 13 États membres, sur les 15 que comptait alors l’Union à l’époque, étaient gouvernés par des partis socialistes ou par des coalitions comptants des partis socialistes. En 2008, dans l’Europe à 27, seuls la Grande-Bretagne, l’Espagne, le Portugal, la Lituanie, la Bulgarie et la Hongrie sont dirigés par des socialistes. Ils sont en coalition au Luxembourg, en Belgique et aux Pays-Bas (mais minoritaires) et, en Allemagne et en Autriche, ils dirigent le pays avec les chrétiens-démocrates au sein d’une grande coalition. Enfin, il faut ajouter la Slovaquie, un cas particulier, les socialistes ayant fait alliance avec l’extrême droite. Le paysage s’annonce encore plus désolé dans les deux ans à venir : selon toutes probabilités, les socialistes vont perdre le pouvoir en Allemagne, en Hongrie, en Bulgarie et en Grande-Bretagne et leur sort est très incertain en Autriche où le parti socialiste a choisi la voix populiste.

lire l'article sur Les coulisses de Bruxelles

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

ÉLECTION UFE MONDE - Un galop d'essai encourageant pour le fondateur du think tank francais-etranger.org

La totalité des candidats aux élections législatives des circonscriptions à l'étranger

Listes de candidats des Français de l'étranger aux élections sénatoriales du 25 septembre 2011