LE THINK TANK DES FRANçAIS EXPATRIés ou des binationaux résidant hors de France

Le think tank francais-etranger.org rassemble des citoyens français expatriés ou des binationaux vivant hors de France d'hier, d'aujourd'hui ou de demain et des experts internationaux francophones dans le but de contribuer au débat sur la recherche d'améliorations, de "best practices" pouvant être mises en oeuvre en France dans le cadre de réformes structurelles pour adapter notre pays aux réalités de la mondialisation.

mardi 8 décembre 2009

L'importance croissance des diasporas dans la démocratie directe : un effet de la mondialisation?

Traian Băsescu élu président par la diaspora roumaine

C'est surement un fait nouveau dans l'histoire de la démocratie que la diaspora d'un pays ne peut plus être ignorée, ou simplement traitée de privilégié mais constitue désormais une force politique qu'il ne faudra plus négliger sous peine de perdre des élections capitales.

Nicolas Sarkozy l'a bien compris en étant l'artisan, dès son élection en tant que Président de la République, et l'un des rares défenseurs du changement des institutions françaises qui permettra aux français résidant hors de France d'élire onze députés "de l'étranger".

Rendez-vous donc en 2012 pour savoir si les 1.400.000 électeurs français établis à l'étranger reproduiront ce "schéma démocratique Roumain globalisé".

147.754 citoyens roumains établis à l’étranger ont voté au second tour de l’élection présidentielle en Roumanie. D’après le Bureau électoral pour le vote à l’étranger, 115.831 citoyens roumains de la diaspora ont voté pour Traian Băsescu, et seulement 31.045 pour Mircea Geoană. Dans un contexte où la différence du nombre de voix entre les deux candidat est de seulement 77.944 votes, la diaspora a eu un rôle décisif dans cette élection.

Différence entre Traian Băsescu et Mircea Geoană : 77.944 votes

Le candidat à l’élection présidentielle en Roumanie Traian Băsescu (centre-droit) mène avec 50,37% du nombre de votes exprimés, tandis que Mircea Geoană (gauche), l’autre candidat au second tour, a obtenu 49,62% des voix, suite au décompte du nombre de votes de 99,13% de sections, annonce le Bureau électoral central (BEC). Au deuxième tour de l’élection présidentielle se sont présentés aux urnes 57,94% des citoyens roumains avec droit de vote.


[source : Evenimentul Zilei et www.roumanie.com]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire