LE THINK TANK DES FRANçAIS EXPATRIés ou des binationaux résidant hors de France

Le think tank francais-etranger.org rassemble des citoyens français expatriés ou des binationaux vivant hors de France d'hier, d'aujourd'hui ou de demain et des experts internationaux francophones dans le but de contribuer au débat sur la recherche d'améliorations, de "best practices" pouvant être mises en oeuvre en France dans le cadre de réformes structurelles pour adapter notre pays aux réalités de la mondialisation.

mardi 31 août 2010

Islamisation de la France : l'étude


Islamisation de la France : l'étude

En France, en 2010, une organisation inspirée par la plus grande organisation islamiste mondiale des Frères musulmans, l’UOIF, ouvre écoles et mosquées en toute quiétude. La référence juridique de l'organisation affirme qu'il faut tuer apostats et homosexuels, tandis que son site Internet traduit des versets coraniques intimant de "combattre les mécréants". Qu’importe ! La plus grande fédération musulmane française (400 mosquées, 250 associations, lycées et collèges privés...) siège au Conseil français du culte musulman (CFCM) et Nicolas Sarkozy affirme sur un plateau de télévision que « sur le plan de l’ordre public il n’y a rien à leur reprocher ». Inquiétant. Dalil Boubakeur, parangon de l’islam modéré selon la caste médiatique, parle pourtant de son « amitié d’une décennie » avec le président de l’UOIF et confie que « L'UOIF ne me paraît ni subversif, ni dangereux ». [Image] (Photo: Nicolas Sarkozy au congrès de l'UOIF: "je suis venu en ami") "Les partisans d’un islam plus épicé ont leur place à l’intérieur du Conseil Français du Culte Musulman" affirmait le président le 19 septembre 2005 à l'Académie des sciences morales et politiques... S’appuyant sur une immigration dont les mécanismes sont analysés méticuleusement, chiffres officiels à l’appui, l’islamisation de la France n’en est qu’à ses débuts selon les démographes. Les mosquées fleurissent dans l’hexagone, avec la bénédiction des mairies qui offrent les terrains à bâtir, tandis que l’UMP comme le PS commencent discrètement à subventionner leur constructions avec l’argent des contribuables. Le lecteur trouve avec cet ouvrage qui se veut le plus complet possible, des réponses claires à ses interrogations : que dit le Coran ? Quel est le contenu de la charia ? La distinction entre islam et islamisme est-elle pertinente ? Que pèsent les vrais modérés ? Après leurs récents succès démocratiques en Turquie, Egypte et Palestine, les islamistes ont-ils une stratégie de conquête en France ? L’auteur : jeune chercheur en sciences politiques, Joachim Véliocas livre ici le résultat d’une enquête de plusieurs années sur l’islamisation de la France L'islamisation de la France, éditions Godefroy de Bouillon, décembre 2006, 500 pages, 33 euros. Table des matières détaillée ICI

1 commentaire:

  1. Effectivement, il y a une islamisation rampante de la France, et cela est un double problème.

    L'Islam dans les quartiers est la religion du fort. Les femmes musulmanes sont respectées et les hommes musulmans réprésentent l'homme fort.
    Etant donné qu'il existe une mixité éthnique dans les banlieues, l'islam a tendance a déborder. Il est naturel de vouloir se réfugier derrière la religion la plus forte, et cette religion devient de fait, une mode.

    Ceci est un problème a double titre. Le premier médiatique, largement connu de tous.
    Le second pour l'islam en lui même. Une religion qui gagne des adeptes comme le fait l'islam risque la dissolution de ses idées et in fine sa disparition. Les modes finissent par s'éteindre. La seule solution pour l'Islam d'éviter ce deuxième écueil est d'avoir des structures fortes pouvant transmettre les rites et la connaissance du Coran.

    RépondreSupprimer