Députés de l'Etranger 2012 : les grandes manoeuvres ont commencé

Les élections législatives sont dans un peu plus d'un an et même pour les citoyens Français résidant hors de France qui en étaient exclus.
Il aura fallut la pugnacité d'un Président de droite sur ce sujet qui lui tenait à coeur pour que cette mesure juste, logique et citoyenne voit le jour. Bien entendu la gauche vous dira que depuis longtemps certains de ses cadres la demandaient  mais comme souvent en politique rien n'avait été fait.

Donc pour élire 11 députés, un nombre qui semble =un peu faible lorsque l'on compare celui-ci avec les 21 députés de Paris pour un nombre d'habitants semblable.

Pour élire ces 11 futurs députés le législateur a donc modifié la Consitution en 2008 puis a voté un découpage du monde en onze zones ayant à peu près le même nombre de résidant Français inscrits sur les listes électorales consulaires. Le total des inscrits est d'environ 1,4 millions de Français.

Or il faut savoir que rien n'oblige les Français résidant à l'étranger à s'inscrire sur ces listes et que ce serait même près de deux français sur trois qui ne seraient pas inscrits. Ainsi certains avancent une estimation de 3 à 3,5 millions de Français installés durablement ou provisoirement à l'étranger. Un chiffre en augmentation de près de 100.000 chaque année et dont seul un solde positif annuel de 600 à 700 sont catalogués "Exilés fiscaux" soit une très infime partie de 0,6% du solde global mais qui reste un fantasme dont les médias usent et abusent souvent en faisant croire trop souvent que les expatriés seraient des nantis.

Nous reparlerons de la raison de cette augmentation du nombre des expatriés dans un prochain article mais force est de constater que l'inscription sur les listes consulaires ne semble pas très attrayante et qu'il conviendrait de proposer des solutions avec des modifications administratives ou législatives pour remédier à ce problème. Imaginons qu'en France seul un Français sur deux ne déclare son habitation. Cela semblerait ubuesque !

Ce nombre de 11 députés a soulagé de nombreux députés actuels car si nous devions élire 20 ou 24 députés de l'étranger ce serait autant de circonscriptions et de députés qui devraient disparaitre de métropole.

En 2008, Edouard Balladur qui avait été chargé de faire un rapport sur le sujet avait conclu qu'il n'était pas possible ni trop souhaitable de modifier la loi pour que les citoyens Français à l'étranger aient un député.

Voir : http://www.rfi.fr/actufr/articles/094/article_58433.asp et le Rapport Balladur

Voila pour un petit historique avant le lancement officiel de la campagne de ces circonscriptions bien convoitées.

Concernant les candidatures :

Commentaires

  1. Blog de Frédérique Ruggieri:

    www.frederiqueruggieri.blogspot.com

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

ÉLECTION UFE MONDE - Un galop d'essai encourageant pour le fondateur du think tank francais-etranger.org

La totalité des candidats aux élections législatives des circonscriptions à l'étranger

Listes de candidats des Français de l'étranger aux élections sénatoriales du 25 septembre 2011