LE THINK TANK DES FRANçAIS EXPATRIés ou des binationaux résidant hors de France

Le think tank francais-etranger.org rassemble des citoyens français expatriés ou des binationaux vivant hors de France d'hier, d'aujourd'hui ou de demain et des experts internationaux francophones dans le but de contribuer au débat sur la recherche d'améliorations, de "best practices" pouvant être mises en oeuvre en France dans le cadre de réformes structurelles pour adapter notre pays aux réalités de la mondialisation.

vendredi 20 avril 2012

ELECTIONS - L’IMPORTANCE CROISSANCE DE LA DIASPORA : EFFET DE LA MONDIALISATION

Alors que de nombreux journalistes et médias revanchards tentent de confisquer la démocratie au peuple et à la majorité silencieuse en faisant croire que le candidat de la gauche serait élu sans besoin que le peuple ne se déplace pour aller voter en avril et mai 2012, il est paradoxal de constater, qu'en réaction du peuple à cette tentative de supercherie, la démocratie directe va surement se porter de mieux en mieux.

Non la démocratie n’est pas en danger car le peuple ne se laissera jamais dicter son choix par un x ème pouvoir puisque ne dit-on pas que la presse et les médias représentent le 4ème pouvoir. Et le vote des citoyens résidant à l’étranger en est peut être déjà un signal dit faible en matière de veille stratégique mais fort pour les enseignements qu’il pourrait démontrer.

En effet qui mieux que les citoyens vivant hors de leur pays peuvent comprendre les enjeux de l’avenir de leur pays dans le monde globalisé. Baignés dans le nouveau monde sans frontière, ces citoyens sont peu sensibles aux peurs inhérentes aux risques ou à la perte de l’assistanat érigé en politique de croissance (sic).  Mais surtout ces citoyens sont aussi peu touchés par les informations formatés de ces nombreux médias néo-confiscateurs dont nous parlions, ils votent en écoutant le monde de leur quotidien, leur raison et leur coeur et désormais depuis l’élection de 2009 en Roumanie, en faisant ou défaisant les présidents.

Cela est donc arrivé en Roumanie et pourrait bien se reproduire en mai 2012 avec l’élection présidentielle en France.
Fin 2009, c’est en tout cas ce qu’explique déjà Christian Le Maître, fondateur du think tank francais-etranger.org en suggérant que Nicolas Sarkozy, pourrait bien profiter du vote de plus d’un million de Français résidant à l’étranger comme en profita Trian Basescu, le président Roumain lorsque ses 78.000 voix d’avance à l’étranger sur son adversaire Mircea Geoana lui permit de remporter d’une courte tête les élections présidentielle en Roumanie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire